L’ANSM octroie une AMM au baclofène dans l’alcoolo-dépendance

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Communiques-Communiques-Points-presse/L-ANSM-octroie-une-autorisation-de-mise-sur-le-marche-pour-une-utilisation-du-baclofene-dans-l-alcoolo-dependance-Communique

Une mascarade, le mépris total de la santé publique et des patients …
L’ANSM sort de l’épineux dossier du baclofène de façon très hypocrite et au détriment des patients. Elle autorise, en seconde intention, la prescription de ce médicament à 80mg/j, dose largement insuffisante pour la majorité des patients.

L’agence du médicament sait très bien qu’en faisant ainsi le baclofène sera inefficace, mais cette décision contente tous les adversaires de ce traitement et rassure les « frileux », tous ceux qui « soignent » sans jamais se poser de question sur l’efficacité des soins qu’ils prodiguent … Qu’importe les 50 000 morts par an, qu’importe les rechutes incessantes, les souffrances des malades et de leurs proches.

Le système en place est sauf, les centres de cures pourront continuer à faire croire qu’ils sont utiles en vivant grassement sur le dos des patients et de la sécurité sociale …

Malades alcooliques, informez vous, révoltez vous, regroupez vous, cessez d’avoir honte et exigez d’être soignés dans de bonnes conditions. Le baclofène prescrit de façon correcte et à bonne dose est un traitement qui peut vous libérer de votre addiction. Vous permettre de reprendre enfin votre vie en main, de redevenir dignes et fiers de vous.

Vous êtes atteints d’une maladie qui n’est pas incurable, et bien plus forts que ce que l’on veut vous faire croire  …