Baclofène, arbitrage des spécialistes – 30 mars 2012

Le generaliste.fr 30/03/2012 – Dr Linda Sitruk

Le baclofène (Lioresal® et génériques) est un « vieux » médicament, myorelaxant, prescrit dans le traitement de la spasticité d’origine neurologique. Ses vertus dans le sevrage alcoolique chez l’homme ont été mises en évidence par le Pr Olivier Ameisen, cardiologue, souffrant lui-même d’addiction à l’alcool, qui suite à des recherches dans la littérature de médicaments susceptibles d’agir sur le craving, découvre l’efficacité du baclofène sur des rats rendus dépendants. À hautes doses de baclofène, plus aucun animal n’éprouve le besoin de consommer. Il décide alors de s’administrer du baclofène à haute dose, 270 mg/jour (contre 30 à 90 mg/j en posologie d’AMM) et devient alors indifférent à l’alcool. Cet essai « sauvage » digne des chercheurs du début du siècle passé, rendu public en 2005, a depuis fait des émules et des détracteurs.

Baclofène, arbitrage des spécialistes


Comments are closed.