Critique du livre « Le dernier verre » par la revue médicale spécialisée Alcohol and Alcoholism

Alcohol & Alcoholism Vol. 44, No. 3, p. 337, 2009 doi: 10.1093/alcalc/agp015 – C. Mcintosh – Cette revue est le porte parole officiel du « British Council on Alcoholism », homologue britannique de la « Société Française d’alcoologie ».

Le Dr Olivier Ameisen est un remarquable chercheur en médecine qui partage son parcours d’une addiction profonde à l’alcool à la sobriété dans ce livre fascinant. Il écrit dans un style informatif et remarquablement documenté, décrivant sa propre expérience, tout en y intégrant utilement de la recherche pertinente et des articles scientifiques.

Les premiers chapitres du livre décrivent le passé du Dr Ameisen et construisent une composition symphonique solide de la destruction de la dépendance à l’alcool progressive. Nous avons un accès privilégié aux pensées et aux émotions que nous transmet le combat du Dr Ameisen avec son addiction. Il discute de l’alcoolisme comme d’une maladie qui requiert un traitement et sa perspicacité va provoquer les lecteurs à réfléchir sur leur propre conceptualisation de la dépendance à l’alcool. Les cliniciens sont souvent confrontés avec des patients qui rechutent sans cesse; la description que le Dr Ameisen fait de lui-même et sa recherche d’un traitement devrait conduire les lecteurs à plus penser à la nature biologique de l’alcoolo dépendance et moins à l’échec humain.

Aussi précieux sont les chapitres qui détaillent l’expérience du Dr Ameisen sur la façon dont les cliniciens l’ont traité et en particulier quand il décrit l’hospitalisation forcée. Il est évident que ces approches ne marchent pas pour lui et qu’il reste négatif à leur égard. Il décrit le travail et les principes des Alcooliques Anonymes ainsi que des centres de cure et ces descriptions vont à coup sûr aider ceux qui sont nouveaux dans cette discipline.

Le Dr Ameisen a écrit ce livre pour documenter ses recherches sur l’utilisation du baclofène, un myorelaxant, et sa nouvelle utilisation dans le traitement de la dépendance à l’alcool et à d’autres troubles addictifs. Il prend note des études de cas préliminaires et des travaux chez l’animal, avant de se prescrire à lui même le médicament et de mettre au point de son propre dosage.

Book review The end of my addiction

Critique du livre Le dernier verre


Comments are closed.