le député et professeur de médecine Bernard Debré siasit le Ministre de la Santé de la question du Baclofen – 31/08/2011

Monsieur le Ministre, Cher Xavier,

L’alcoolisme est un des plus grands fléaux qui frappe la France. Troubles mentaux et somatiques, accidents du travail ou sur la voie publique… On ne compte plus ses méfaits.

L’alcoolisme-addiction est une maladie extrêmement difficile à traiter, or depuis quelques années, le Professeur Olivier AMEISEN, actuellement aux Etats-Unis, affirme que le Baclofene pris à de fortes doses, pourrait permettre sans effet secondaire, le sevrage des alcooliques. Il l’a expérimenté sur lui-même et déjà de nombreux médecins utilisent cette molécule pour traiter leurs patients alcoolo-dépendants. Il semble que plus de 50 000 personnes aient été traitées.

Dans les pays scandinaves, une étude privée a été lancée récemment grâce à un mécène.

En France, en revanche, peu de choses sont faites. Il semble que l’AFSSAPS ait demandé une étude clinique, mais avec des doses qui sont très inférieures à celles préconisées par ceux qui ont utilisé cette molécule.

Ne faudrait-il pas proposer une véritable étude, clinique, digne de ce nom pour savoir enfin la réalité. Les expériences du Professeur AMEISEN sont-elles reproductibles ? N’y a-t-il pas d’effets secondaires ?

Certains affirment, mais est-ce vrai ?, que le Baclofene agissant sur certains médiateurs cérébraux, pourrait non seulement agir sur l’addiction à l’alcoolisme mais aussi sur d’autres addictions (tabac, drogues…). Si tel était le cas, vous imaginez, Monsieur le Ministre, l’extraordinaire de cette découverte. Dans le cas contraire, il faudrait bien entendu le faire savoir pour éviter et l’espoir et la prise inutile de médicaments.

Je tenais à vous écrire cette lettre pour que vous puissiez demander rapidement que des études sérieuses soient effectuées. Je ne doute pas de votre action et vous prie d’accepter, Monsieur le Ministre, Cher Xavier, l’expression de mes sentiments amicaux.

Bernard DEBRÉ

Bernard Debré saisit le Ministre de la Santé


Comments are closed.