La molécule qui vient à bout de la bouteille – Libération 21 mars 2012

Une étude confirme l’efficacité du baclofène, un relaxant musculaire, dans la lutte de l’alcoolisme.

Bonne nouvelle pour les personnes souffrant d’alcoolisme. Dans la polémique autour de l’efficacité du baclofène, une étude préliminaire conduite par des médecins français, vient de montrer son efficacité, à de très fortes doses, contre la dépendance à l’alcool. Ces premiers résultats ouvrent la voie à un essai clinique pour évaluer plus précisément les bénéfices et les risques dans l’utilisation du baclofène contre l’alcoolisme.

Le baclofène, c’est une vieille histoire. Médicament initialement prescrit en neurobiologie pour ses vertus contre la rigidité musculaire, il est depuis quelques années dérouté de son usage habituel. Et de plus en plus utilisé en France, hors autorisation de mise sur le marché, dans le traitement de la dépendance à l’alcool.

La molécule qui vient à bout de la bouteille