Baclofène, guérir de l’alcoolisme : le témoignage d’un médecin – 13/10/2011 SudOuest.fr

Guéri de son alcoolisme par un médicament, le baclofène, le docteur Olivier Ameisen, professeur de cardiologie, milite pour le faire mieux connaître et admettre.

O Ameisen Biarritz 2011Souriant et disert, le docteur Olivier Ameisen est l’un des invités vedettes du colloque européen et international THS (Toxicomanies-Hépatites-Sida) qui se tient jusqu’à aujourd’hui au Bellevue. Son livre « Le dernier verre » (Denoël) a connu un incroyable succès, suscitant, en un mois, une soixantaine d’articles dans la presse, et de nombreuses émissions de radio et de télévision lui ont été consacrées.
Dans ce livre, ce professeur de cardiologie à l’université de l’État de New-York raconte comment, issu d’une brillante famille d’origine juive polonaise, bachelier à 16 ans, pianiste dons les dons furent remarqués par Arthur Rubinstein en personne, il souffrit, très jeune, de timidité et d’anxiété. « Je n’avais aucune estime de moi ».

Guérir de l’alcoolisme le témoignage d’un médecin